CONTEXTE DE LA MISE EN ŒUVRE DU PROGRAMME DANS LE CADRE DE SA DEUXIÈME PHASE

Selon l’Organisation Mondiale de la santé (OMS), les personnes vivant avec un handicap représentent 15% de la population mondiale. Au Cameroun la population est estimée à 19 467 692 habitants (recensement 2005), dont plus de 6 500 000 pour l’ensemble des trois régions septentrionales. Une projection similaire à celle de l’OMS, permet d’estimer à plus de 975 000 les personnes qui vivent avec un handicap. Le taux de pauvreté est de 40% (d’après les derniers résultats du recensement général de la population).

Pire, la disparité spatiale de la pauvreté reste encore considérable, la Région du Nord est, après sa voisine l’Extrême-Nord, l’une des Régions les plus pauvres du Cameroun. Les régions du Nord et de l’Extrême-Nord ont les taux de pauvreté les plus élevés du pays, près de 2 personnes sur 3 y sont pauvres.

Ce programme couvre l’ensemble des trois régions septentrionales afin d’apporter une réponse aux constats ci-après :
(i) Une vulnérabilité croissante des populations à la cécité ;
(ii) des difficultés d’accès à l’éducation scolaire pour les EvHs couplées à une baisse des performances scolaires ;
(iii) une faible participation à la vie socio-économique de la communauté ;
(iv) une faible participation des communautés et des autres acteurs dans la réhabilitation des PvHs ;

Contact
+ 237 222 27 13 44

Centre Jean Paul II, derrière la Maison des Jeunes et de la Culture (face Lycée Bilingue de Garoua)