Un pas en plus ,vers l’inclusion des personnes vivant avec un handicap dans la région du nord-Cameroun avec un accent particulier sur l’accès à la formation professionnelle et à l’emploi…

Le décor est définitivement planté pour la mise en œuvre du « Projet d’amélioration de l’accès des personnes vivant avec un handicap aux opportunités d’emploi et de formation professionnelle dans la région du Nord-Cameroun » (PAPEN).

L’Archidiocèse de Garoua a reçu de CBM (Christoffel blindenmission) une organisation internationale chrétienne de développement engagée dans l’amélioration de la qualité de vie des personnes vivant avec un handicap dans les pays les plus pauvres du monde  et de l’Union Européenne le financement d’un projet triennal qui s’inscrit dans la logique de la « Protection et promotion des droits des groupes et personnes vulnérables » conformément aux  objectifs 8 et 10  des Objectifs de Développement Durable, dont respectivement : ODD no 8 : créer des opportunités d’emploi pour les jeunes, DD no 10 : réduire les inégalité.

Le projet PAPEN vise principalement à promouvoir les droits des personnes vivant avec un handicap au Nord Cameroun en vue d’un meilleur développement inclusif à base communautaire. L’atteinte de cet objectif passera par l’amélioration des pratiques inclusives au sein des structures en charge de la formation professionnelle, la conduite d’actions de plaidoyer par des organisations de personnes vivant avec un handicap pour un emploi décent, l’appui à l’initiation et à l’implémentation des activités génératrices de revenus, l’amélioration des pratiques et politiques inclusives au sein des structures publiques et privées pourvoyeuses d’emploi.

C’est donc dans cet optique que du 08 au 10 septembre dernier, le projet a réuni autour de la table les différentes parties prenantes clés plus ou moins impliquées dans le processus de mise en œuvre du PAPEN. Il s’agissait entre autres des responsables des centres de formation professionnelle, des représentants des instances décisionnelles (DREPROF, DRAS,DREJEC), de l’équipe de CBM, des représentants des Collectivités territoriales Décentralisées (Garoua 1,2,3, Figuil, Ngong, Pitoa), des représentants des Organisations des Personnes Handicapées accompagnés de l’équipe du projet et des responsables du CODAS Caritas Garoua.

Au cours de cet atelier d’échanges sur les rôles et responsabilités impartis aux différentes parties prenantes, les acteurs présents ont pu se familiariser et s’imprégner des objectifs du projet et saisir les contours à travers une présentation succincte faite par la coordinatrice du PAPEN Mlle Monique DAGUE qui est globalement revenue sur le contexte, les résultats, actions globales et bénéficiaires directs/finaux du projet.

Il est important de reconnaître l’importance de cet atelier qui a définitivement marqué le démarrage effectif du PAPEN. Les acteurs conviés ont surtout compris les défis liés à l’inclusion des personnes vivant avec un handicap et le rôle à jouer par chaque partenaire pour améliorer l’accès de ces derniers aux opportunités économiques et d’emploi dans la Région du Nord Cameroun.  Ils ont pris l’engagement d’œuvrer chacun à son niveau pour la construction d’une société inclusive où tout le monde participe effectivement et pleinement à vie de la communauté.

 

Contact
+ 237 222 27 13 44

Centre Jean Paul II, derrière la Maison des Jeunes et de la Culture (face Lycée Bilingue de Garoua)